Artisan travaille le cuir

La ville de Fès est le foyer de l’artisanat marocain par excellence. Connue pour son cuir de haute qualité travaillé dans les tanneries artisanales et ses Maâlem (maîtres artisans) au savoir-faire inégalé, il était évident pour nous de fabriquer une partie de nos poufs SOUKI dans cette ville.

 

Au détour d’une petite ruelle, après un bon thé à la menthe, on est parties à la recherche des meilleurs artisans Maâlem de la plus vieille médina du monde, classée patrimoine mondial à L’Unesco.

Après avoir scruté 15 magasins, tenu 20 conversations et marché quelques kilomètres dans ce labyrinthe, on a fini par trouver notre perle rare ! Le talentueux Mohamed.

 

Dès son plus jeune âge, Mohamed a toujours été fasciné par tout ce qui est artisanal, traditionnel et naturel. Rien ne le prédestinait à être artisan car il est le premier à exercer ce métier dans sa famille, mais sa passion a pris le dessus à l’âge de 15 ans et il a décidé de quitter l’école pour se former auprès d’un des plus grands Maâlem de la médina de Fès.

 

Depuis, il se lève tous les jours avec la même envie, décliner le cuir pour proposer des produits créatifs d’une qualité irréprochable. Mohamed sélectionne soigneusement des cuirs tannés de façon traditionnelle et naturelle, et conçoit délicatement des poufs, sacs et accessoires de maroquinerie. Il est également réputé pour son travail de broderie sur cuir qui sublime ses créations.

 

 

Mohamed a 53 ans d’expérience dans ce domaine, c’est énorme on ne va pas se le cacher, et ses efforts ont été honorés par l’Etat marocain qui lui a remis son Label de qualité.

Et bonne nouvelle pour l’artisanat Marocain, Mohamed enseigne son savoir-faire aux futures générations dans un centre de formation. La transmission intergénérationnelle, on adore !

 

Nous sommes fières de collaborer avec lui pour vous proposer nos poufs SOUPI, faits main avec rigueur, passion, et dans le respect de la tradition !

Pas de commentaire

LEAVE A COMMENT